Facebook
Twitter
Mobile
RSS
RSS
RSS
Les Gets Peugeot

   
 
NL
Partners

Condroz 2017

Vous êtes un riverain, vous avez subi des dégradations ?
info@condrozrally.be
Tel 085 25 26 06
Fax 085 25 26 02

10 Mai 2016  -  12 Heures de Huy
Douze Heures de Huy 2016 / Samedi 14 mai
Que la fete commence !
Cette fois, c’est parti, ou presque… Ce prochain samedi, sur le coup de 8 heures du matin, les concurrents des Douze Heures de Huy s’élanceront à l’assaut du parcours du millésime 2016, avec pour objectif premier de tenir les moyennes imposées sans s’égarer, et ainsi rouler sur les traces des champions de naguère, lorsque l’épreuve hutoise comptait parmi les événements ‘sports moteurs’ majeurs du pays.

Et ce qui faisait la particularité des Douze Heures de Huy d’antan, à savoir une catégorie ‘Solo’ dans laquelle le pilote joue aussi au copilote, reste la principale caractéristique de cet événement désormais placé entre les mains expertes du Royal Motor Club de Huy. Ils seront une quinzaine à renouer avec le passé ce prochain samedi, dont le triple vainqueur de l’épreuve, Yves Noelanders, qui se présentera au départ au volant d’une Ford Escort MK1, son habituelle Volvo PV444 ayant rencontré une avarie technique lors d’une autre épreuve de régularité il y a quelques semaines à peine.

Les concurrents de Noelanders seront-ils en mesure de profiter de ce changement de monture pour le surprendre et inscrire leur nom au palmarès ? Ce qui est sûr, c’est que la qualité sera au rendez-vous samedi, avec notamment Jean-Pierre Damoiseaux (Lotus Elan), Victor Guilmain (Porsche 911 Targa 2.2), Claude Ninane (Ford Escort MK1 1300 GT), Robert Rorife (Volvo 121), Didier Gathy (Porsche 911), Jérôme Guilmain (Ford Anglia), Jean-Claude Kauffman (Volvo 144), etc.

Ce qui ne gâche vraiment rien, c’est que la variété du plateau sera plus qu’appréciable. De quoi permettre au public de voir débouler des marques et modèles qui ont marqué l’histoire du sport auto, mais aussi quelques originalités, à l’image de la très belle Moretti 850 S 1968 de Pat Lambert, avec son petit moteur de 850cc, mais aussi les NSU 1000 TT et 1200 TT de Henri Ubags et Michel Dartevelle, qui croiseront le fer avec des mécaniques bien plus impressionnantes, à l’image de la très belle MG B GT V8 de Francis Truillet.

Si la catégorie ‘Solo’ occupe logiquement le haut de l’affiche dans cette épreuve qui entre en ligne de compte pour le RACB Historic National Regularity Trophy, plusieurs équipages, dans le sens le plus pur du terme (pilote et copilote), en découdront pour la victoire en ‘Duo’. On retrouve à ce niveau de compétition des associations que l’on a l’habitude de voir dans les rallyes de régularité, véritable spécialité en noir-jaune-rouge. Parmi les favoris de l’édition 2016, pointons d’emblée Benoît Lohisse et Jérôme Bestgen (MG B GT), Michel Hermans et Thierry Francotte (Alfa Romeo Giulietta Sprint), André Claessen et Jean-Pierre Halleux (Volvo Amazon 122 S), Pascal Van de Moortel et Jean-Louis Hottelet (Mini Cooper S), Jean-Jacques Martens et Aswin Pyck (Volvo PV544), Chris De Paep et Bert De Paep (BMW 2002), Michel Van den Broeck et Pietro Avanzini (Porsche 911), etc.

A noter la présence au départ de la Triumph TR3 1956 que se partageront Thierry Plasch et Christophe Puytiens, mais aussi celle du spécialiste Abarth par excellence, Guy Moerenhout, associé à Filip De Munck sur une Fiat Abarth Record Monza de 1958, avec son petit moteur de 1000cc. Succès de curiosité assuré !

Une fois de plus, le public des Douze Heures de Huy, mais aussi la foule traditionnellement rassemblée sur la Grand Place, aura l’occasion de remonter l’histoire de l’automobile et de la compétition, l’animation devant les traditionnelles terrasses étant assurée par Jean-Pierre Amand. La garantie d’une journée 100% passion avant une arrivée donnée au niveau de la Centrale de Tihange sur le coup de 20 heures. Le rendez-vous est pris… 

 

Laat het feest beginnen!

Wij zijn bijna vertrokken… Komende zaterdag, om 8 uur ’s ochtends, starten de deelnemers aan de Douze Heures de Huy voor hun parcours editie 2016, met als doel de opgelegde gemiddelden te respecteren. Zij doen dat in de sporen van illustere kampioenen, uit een tijd dat deze proef hoog op de kalender van het land stond.

De Douze Heures de Huy van toen dat was een zeer speciale proef, waar de rijder, of moeten we zeggen rijder en… corijder in één persoon, het solo deed. Ook vandaag behoort die geplogenheid tot wat we mogen verwachten in de wedstrijd van de experten van de Motor Club de Huy. Goed 15 van de deelnemers zullen het zaterdag weer net zo doen en onder hen de drievoudige winnaar, Yves Noelanders, die het doet met een Ford Escort MK1, omdat de reguliere Volvo PV444 in een andere proef wat problemen heeft gekend.

De concurrenten van Noelanders kunnen mogelijk van die materiaalwissel profiteren en zo de proef op hun eigen palmares inschrijven. Kwaliteit zal er alvast zijn met Jean-Pierre Damoiseaux (Lotus Elan), Victor Guilmain (Porsche 911 Targa 2.2), Claude Ninane (Ford Escort MK1 1300 GT), Robert Rorife (Volvo 121), Didier Gathy (Porsche 911), Jérôme Guilmain (Ford Anglia), Jean-Claude Kauffman (Volvo 144)….

Het deelnemersveld is ook zeer gevarieerd en dat draagt bij tot de charme van de proef. Zo zal het publiek kunnen genieten van merken en modellen die mee de autosportgeschiedenis hebben geschreven. Onder die deelnemers zitten enkele echte zeldzame juweeltjes als daar zijn de hele mooie Moretti 850 S 1968 van Pat Lambert, met een kleine 850 cc onder de motorkap, maar ook de NSU 1000 TT en 1200 TT van Henri Ubags en Michel Dartevelle, terwijl ook krachtige auto’s als de MG B GT V8 van Francis Truillet aan de start verschijnen.

De categorie ‘Solo’ is uiteraard het uithangbord van deze proef die deel van de RACB Historic National Regularity Trophy uitmaakt. Maar ook in de categorie ‘Duo’ zien we heel wat teams die de zege zullen najagen. Er zijn heel wat bekende namen bij en onder hen toch een behoorlijke lijst van kandidaten op de zege 2016: Benoît Lohisse en Jérôme Bestgen (MG B GT), Michel Hermans en Thierry Francotte (Alfa Romeo Giulietta Sprint), André Claessen en Jean-Pierre Halleux (Volvo Amazon 122 S), Pascal Van de Moortel en Jean-Louis Hottelet (Mini Cooper S), Jean-Jacques Martens en Aswin Pyck (Volvo PV544), Chris De Paep en Bert De Paep (BMW 2002), Michel Van den Broeck en Pietro Avanzini (Porsche 911)...

Vermelden we ook de aanwezigheid van de Triumph TR3 1956 van Thierry Plasch en Christophe Puytiens, maar ook van onze specialist Abarth, Guy Moerenhout, samen met Filip De Munck in een Fiat Abarth Record Monza van 1958, met een 1000 cc. Succes gegarandeerd!

Het publiek van de Douze Heures de Huy, en met hen de vele liefhebbers op de Grand Place, zal zeker kunnen genieten van al dat mooie geweld, met commentaar van Jean-Pierre Amand. Afspraak voor een dag voor autosportpassie en dat met een finish rond 20u00 aan de Centrale van Tihange. Afspraak nu  zaterdag…

 
 
Previous
12 Heures de Huy   22 Avril 2016
Douze Heures de Huy 2016 / Samedi 14 mai
Plus que quelques jours pour s’engager !
12 Heures de Huy   18 Mai 2016
Douze Heures de Huy 2016 / Samedi 14 mai
Noelanders reste le roi... mais d’un souffle, victoire pour Martens et Pyck en Twin
Lire la suite