Condroz 2017
Partners

INFORMATION
Le Royal Motor Club de Huy (R.M.C.H.) interrompt cette année l’organisation des « 12 Heures de Huy », la convention n’ayant pas été renouvelée avec le détenteur des droits sur le nom.
Le R.M.C.H. envisage l’organisation en 2018 d’une nouvelle épreuve pour véhicules historiques.
Entretemps, il vous donne rendez-vous les 3, 4 et 5 novembre lors de la 44ième édition du « Rallye du Condroz-Huy ».

05 Novembre 2017  -  Rallye du Condroz
Rallye du Condroz
Les pluies nocturnes font des degats
La matinée dominicale du 44ème Rallye du Condroz a été marquée par quelques sorties de route causées par une adhérence rendue précaire par les averses nocturnes qui ont arrosé la région hutoise.

La spéciale de Strée-Ombret (ES12) a dû être neutralisée suite à la sortie de route de la Renault Clio d’Alexandre Busin. Deux personnes ont dû être transportées à l’hôpital. Dans Amay-Bodegnée (ES13), c’est la sortie de route de la Peugeot 208 R5 de Guillaume de Mevius qui a entraîné la neutralisation de la spéciale, un poteau empiétant sur la chaussée empêchant le passage des concurrents. C’est ensuite Jean-Pierre Destrument (Mitsubishi Lancer) qui est sorti de la route dans Wanze (ES14), provoquant une nouvelle neutralisation.

Sur le plan sportif, cette matinée mouvementée n’a pas remis en question le leadership de Kris Princen (Skoda Fabia R5). Le Limbourgeois a maintenu son avantage sur ses poursuivants. Rapidement débordé par Kevin Abbring (Peugeot 208 R5) et Manuel Canal-Roblès (Skoda Fabia WRC), Vincent Verschueren (Skoda Fabia R5) est cependant rentré à Huy à la troisième position, profitant de l’abandon de Canal-Roblès au terme d’Amay-Bodegnée (ES13) sur panne électronique. Quatrième, Adrian Fernémont (Ford Fiesta R5) est en bagarre avec Bruno Thiry (Citroën DS3 R5). Ce duo possède une trentaine de seconde d’avance sur François Duval (Citroën DS3 R5) et Bertrand Grooten (Skoda Fabia R5), en lutte pour la 6ème place. L’un monte en puissance au fur et à mesure qu’il prend la mesure de sa Skoda. L’autre a débuté la journée avec une panne de direction assistée qui l’a handicapé pendant deux spéciales. Le top 10 est complété par les Skoda Fabia R5 de Xavier Bouche et de l’Allemand Mark Wallenwein, à peine séparés par 10 secondes. Si la victoire semble promise à Princen, la lutte pour les places d’honneur est donc loin d’être terminée.

Du côté des WRC, c’est la soupe à la grimace : outre l’abandon de Canal-Roblès, on déplore le retrait d’Yves Matton (Citroën C4 WRC), victime d’un bris d’amortisseur. La première WRC pointe donc à une lointaine 14ème place. Il s’agit de celle de David Bonjean (Citroën C4 WRC) qui avait bien mal débuté le rallye avec un capot baladeur et un passage imprévu dans un champ.

ILS ONT DIT

Kris Princen“On joue la sécurité, notamment dans nos choix de pneus. On aurait pu rouler en slicks retaillés ce matin comme d’autres l’ont fait mais on a opté pour les gommes pluie. Pour le championnat, on n’a pas notre destin en mains...”

Bruno Thiry“J’aurais découvert cette DS3 dans toutes les conditions ! Il ne me manque plus que la neige. J’avais choisi de partir en slicks retaillés le matin et ce n’était pas un mauvais choix, sauf pour une portion de Strée. C’est là que je perds un peu de temps.”

Bertrand Grooten“Comme je n’avais plus roulé depuis un an et que je découvre cette Skoda, il m’a fallu un peu de temps pour prendre le rythme. Mais je me sens de plus en plus à l’aise, ce qui se confirme dans les chronos.”

François Duval“C’est vraiment dommage que la journée ait débuté par ce problème de direction assistée car les modifications sur les réglages de la DS3 l’ont rendue plus facile à piloter. Je commence enfin à prendre du plaisir dans ce rallye du Condroz.”

Abandons après ES14

Ludovic Sougnez (Ford Fiesta R5) : forfait – Ghislain De Mevius (Skoda Fabia R5) : sortie de route – Emmanuel Gonay (Citroën DS3 R5) : alternateur – Michaël Albert (Skoda Fabia WRC) : sortie de route – Francis Lejeune (Porsche 911 GT3) : transmission – Guillaume Dilley (Skoda Fabia R5) : transmission – Florian Jupsin (Renault Clio R3) : sortie de route – Polle Geussens (Toyota GT86 R3) : sortie de route – Cédric Cherain (Citroën DS3 R5) : alternateur – Stephan Hermann (Fiat Punto S1600) : cardan – Jean-Frédéric Collignon (Mitsubishi Lancer WRC) : train arrière – Cédric Busin (Mitsubishi Lancer) : moteur – Robin Maes (BMW M3) : sortie de route – Alexandre Busin (Renault Clio) : sortie de route – Guillaume De Mevius (Peugeot 208 R5) : sortie de route – Yves Matton (Citroën C4 WRC) : amortisseur – Manuel Canal-Roblès (Skoda Fabia WRC) : problème électronique – Frédéric Bouvy (Porsche 911 GT3) : boîte de vitesses – Jean-Pierre Destrument (Mitsubishi Lancer) : sortie de route

 
 
Previous
Rallye du Condroz   04 Novembre 2017
Premiere boucle
Princen fait le trou
Rallye du Condroz   05 Novembre 2017
Rallye du Condroz
Victoire pour Princen, titre pour Verschueren
Lire la suite