Condroz 2017
Partners

INFORMATION
Le Royal Motor Club de Huy (R.M.C.H.) interrompt cette année l’organisation des « 12 Heures de Huy », la convention n’ayant pas été renouvelée avec le détenteur des droits sur le nom.
Le R.M.C.H. envisage l’organisation en 2018 d’une nouvelle épreuve pour véhicules historiques.
Entretemps, il vous donne rendez-vous les 3, 4 et 5 novembre lors de la 44ième édition du « Rallye du Condroz-Huy ».

03 Novembre 2018  -  Rallye du Condroz
45e Rallye du Condroz
Premiere boucle: Lefebvre devant!
Malgré la pluie des derniers jours, les routes étaient plutôt sèches et les pilotes ont pu adopter directement un rythme très élevé.

Avec trois meilleurs temps à son actif, Stéphane Lefebvre (Citroën C3 R5) a pris le commandement des opérations, mais Adrian Fernémont (Skoda Fabia R5), le meilleur des Belges, était dans son sillage… tout comme Kris Meeke (Skoda Fabia R5). Malheureusement pour le pilote de la Skoda Fabia n°1, tout s’arrêtait dans la dernière spéciale de cette première boucle, moteur cassé. Pas de chance pour le pilote Toyota WRC 2019 et son copilote Renaud Jamoul !

Du coup, c’est Kris Princen qui occupe la 3eplace au terme de cette première demi-journée, à 8 secondes du leader. A la bagarre avec Princen, Cédric Cherain pointe à 13 secondes de Lefebvre, après s’être fait une frayeur dès la première spéciale. Derrière ce groupe de 4, Verschueren et de Mevius mènent le groupe de chasse qi comprend également Bedoret et De Cecco. Bastien Rpuard fait mieux que se défendre avec sa Skoda Fabia WRC. Il pointe à la 9eplace, juste devant Xavier Baugnet qui apprend à apprivoiser sa Citroën C3 R5.

Parmi les bonnes surprises… ou confirmations, notons la 20e place de Munhowen (Mitsubishi) et la 22ede Manu Canal (Citroën DS3 R3), meilleur des pilotes de « 2 roues motrices », qui s’immisce dans le peloton des R5 et devance Stéphan Hermann (Fiat Pubnto S1600) et Serge Verstaen (Opel Astra Kitcar). Excellent début de course également de Grégoire Munster (Opel Adam), auteur d’excellents chronos et dores et déjà assuré de son titre de champion de Belgique Junior.

En Historique, après l’abandon de Mayaert (support d’alternateur), c’est Hubert Deferm (Ford Escort) qui mène la danse.

Malheureusement, John Wartique (Porsche 997) a dû renoncer dès la deuxième spéciale, boîte cassée, tout comme Gino Bux (Ford Escort MKI).

Dix-huit abandons sont déjà à déplorer. A noter que la Spéciale 5 (Bodegnée-Amay) a été neutralisée pour pouvoir transporter un spectateur légèrement blessé par une roue arrachée, suite à la sortie de route de la Peugeot 208 R2 d’Amaury Molle.

 
 
Previous
  31 Octobre 2018
45e Rallye du Condroz
Spéciale-Test
Rallye du Condroz   03 Novembre 2018
45e Rallye du Condroz
Communique officiel
Lire la suite